Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’année 2008 s’achève et une autre commence. L’année 2009 sera rude pour le pouvoir d’achat avec les conséquences de la crise financière internationale et un plan de relance en trompe-l’œil.

Sur le fond, les actions réellement entreprises apparaissent davantage dictées par la loi des gros intérêts proches du pouvoir que par le souci de l’intérêt général. La réponse à la crise économique est ainsi totalement déséquilibrée : les banques ont été aidées massivement sans aucune contrepartie pour les salariés.


Trop de fausses réformes à usage seulement médiatique ne font pas une politique cohérente car elles ne vont pas à la source des problèmes. Ainsi, notre fiscalité, "réformée" par Nicolas Sarkozy, n' a jamais été autant au service des familles les plus aisées et continue de creuser des inégalités insupportables. Sans que personne ne s’en émeuve, la France bat également des records en matière de fiscalité indirecte qui représente plus de 80,5% des recettes de l’Etat !


D’une manière générale, il convient aujourd'hui de redonner du sens aux mots et de les abandonner s’ils ne correspondent plus à des réalités.


Socialiste ? Le contenu que lui donne le parti du même nom n’en fait plus une référence. Peut-on espérer le charger d’espérance pour l’avenir ? Malheureusement pas, en particulier depuis que le PS a mené campagne commune avec l’UMP pour le Oui au TCE en mai 2005 en osant placarder sur ses affiches électorales : «L’Europe sociale passe par le Oui» ! Aujourd'hui, depuis son abstention au plan de relance de Nicolas Sarkozy à l'assemblée nationale (François Hollandeayant même envisagé un moment de voter pour…) à son lamentable congrès de Reims, on croit rêver…


Communiste ? Les exterminations massives, les goulags, les procès truqués, Staline et compagnie, la satrapie de Mao Ze Dong, les folies khmères rouges ont mis de rudes coups à la belle utopie marxienne. Le mot ne constitue plus une boussole pour aujourd’hui.


Reste le mot Gauche. Une référence historique et éthique indispensable et un petit signe d’espoir en 2009 avec la création du Parti de gauche qui répond à la nécessité de redonner des perspectives à la Gauche car il est urgent d’apporter des réponses sérieuses et crédibles à la crise du capitalisme et à la catastrophe sociale, écologique et démocratique qu’elle entraîne.


Souhaitons qu'en 2009 apparaisse un front commun de toutes les forces du Non de gauche, capable de l'emporter face aux Ouiouistes de l’UMP et du PS, lors des prochaines élections européennes.


En attendant, encore un grand merci pour votre fidélité pour ce blog et mes  meilleurs voeux    pour 2009. Santé, évidemment, succès professionnels et personnels, amour et paix en cette période de tensions vives dans le monde et de crises profondes.

 


 

Albert

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :