Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

Lors de la dernière élection présidentielle, le candidat Nicolas Sarkozy affirmait sans ambiguïté : "le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer". Interrogé pour savoir s’il reviendrait sur ce droit, il déclarait le 27 mai 2008 sur RTL : "J’ai dit que je ne le ferai pas. Je n’en ai pas parlé pendant ma campagne présidentielle. Ce n’est pas un engagement que j’ai pris devant les Français. Je n’ai donc pas de mandat pour cela. Et ça compte, vous savez, pour moi."

 

Aujourd’hui, il refuse de retirer ce projet de loi en répondant que ce n’est pas aux manifestants de la rue de décider, comme si les 39 % de voix fait par l'UMP aux dernières élections législatives représentait une majorité de français. Mais qu’il donne la parole au peuple ! En démocratie, seul le vote du peuple peut défaire ce qu’un vote d'un parlement a fait.


Ce serait donc aux Français de dire s’ils veulent un recul de l’âge légal de départ à la retraite et surtout un allongement de la durée de cotisations à 41,5 annuités pour avoir une retraite à taux plein.

Pour cela, Il suffirait que Nicolas Sarkozy soumette son projet à référendum après que le référendum d'initiative populaire, prévu par la Constitution, ait donné lieu à un texte d'application

 

 

 

Le 12 octobre, plus de trois millions et demi de nos concitoyens étaient dans la rue pour dire « non » à une réforme des retraites qui promet de frapper durement les salariés, et en premier lieu les femmes et les ouvriers. Cette réforme, injuste et cynique, n’a fait l’objet d’aucune négociation véritable avec les organisations syndicales. Elle est imposée par un homme seul, qui coûte que coûte, applique une commande du Medef, au mépris de la mobilisation populaire, au mépris de la représentation nationale, privée de tout débat digne de ce nom, et au mépris de son propre engagement électoral à ne pas toucher à l’âge de la retraite. A l’inverse, il veut revenir sur une réforme adoptée par le peuple à la faveur de la victoire de la gauche en 1981. C’est ainsi, sans la moindre considération pour les règles les plus élémentaires de la démocratie, que Nicolas Sarkozy veut imposer à notre pays une régression sociale sans précédent depuis la Libération.


Face à ce déni de justice et de démocratie, face à ce coup de force politique, et alors même que sept confédérations syndicales ont souligné le 9 septembre que « le vote de ce projet n’est plus d’actualité », les soussignés se prononcent en vertu de l’article 11 de la Constitution, pour l’arrêt immédiat de la procédure d’adoption de ce projet de loi et la convocation d’un référendum sur celui-ci. Ils entendent ainsi contraindre le président de la République à ouvrir un débat qu’il n’a cessé d’entraver, et favoriser son appropriation citoyenne en vue d’un choix de société éclairé et transparent. Ils en appellent, dans le même mouvement, à la poursuite de la mobilisation populaire, le 16 octobre et après.


 

 

Liste des premiers signataires :


Alfonsi Gilles , Communistes unitaires ; Asensi François , Député de Seine-Saint-Denis ; Attia Dominique, Conseillère municipale (Montreuil), FASE ; Aujard-Catot Roland, Directeur-adjoint de la Maison Jean Vilar, Avignon ; Autain Clémentine, FASE ; Bavay Francine, Les Verts ; Belviso Alain , Président de la communauté d’agglomération du pays d’Aubagne et de l’Etoile ; Billard Martine, Députée de Paris, PG ; Bordeau Annie, PCF, conseillère municipale (Montigny le bretonneux) ; Bouffartigue Paul, Sociologue au CNRS ; Boulesteix Jacques, Astrophysicien au CNRS, conseiller municipal de Marseille ; Bousquet Anne, Les Verts- Europe Ecologie ; Braconnot Magali, Comédienne, Les Alternatifs, conseillère municipale à Simiane Collongue ; Braouezec Patrick , Député de Seine-Saint-Denis ; Bregliano Andrée, Professeur des écoles, retraitée ; Cadez Bruno, Journaliste, PCF ; Cahen Michel , Chercheur au CNRS, SNTRS-CGT ; Calabuig Bernard, Communistes unitaires ; Colis Thierry, Sociologue ; Combes Francis, Ecrivain et éditeur ; Combes Maxime, Aitec – IPAM ; Cosse Emmanuelle, Europe écologie ; Cottes Chantal, Professeur de lettres ; Cours-Salies Pierre , FASE ; Coutrot Thomas , Co-président d’Attac ; Crenn Raphaël, Ouvrier du bâtiment ; Crépon Virginie, Militant à SUD - collectivités territoriales ; Debest Jean-Paul, Journaliste ; Diehlmann Françoise, Europe écologie ; Duflot Cécile , Les Verts, Europe écologie ; Fassetta Frédéric, Europe Écologie ; Feigelson Annicka, Infirmière ; Figuié Sandrine, Conseillère municipale Verts à Martigues ; Fontaine Daniel , Maire d’Aubagne ; Fourlon Karine, Enseignante ; Fraysse Jacqueline, Députée des Hauts-de-Seine ; Frezoul Guy, Cheminot ; Genevée Frederick, Historien, PCF ; Geymonat Elisa, Etudiante ; Giovannangeli Magali, 1ère adjointe au maire d’Aubagne ; Goldberg Serge, Militant associatif, FSU et FASE ; Grador Dominique, 1ére adjointe au maire de Tulle, conseillére générale de Corréze ; Guerrera Hervé, Partit Occitan Provence, conseiller Régional ; Harribey Jean-Marie, Economiste, conseil scientifique d’Attac ; Hue Robert, Sénateur, président du Mouvement unitaire progressiste ; Icre Jean-Pierre , Secrétaire départemental du PCF de l’Ariège ; Jacobs Lisa, Enseignante ; Jadot Yannick, Europe écologie ; Jean Rémy , FASE 13 ; Lacroix Pascal, Militant Solidaires ; Lafontaine Rachel , Les Alternatifs ; Lagache Richard, Editeur ; Laporte Pierre, Vice-président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, FASE ; Larue Sylvie, Communistes unitaires ; Latour Patricia, Conseillère municipale d’Aubervilliers ; Le Hyaric Patrick , Député européen, PCF ; Leclerc Patrice, Conseiller général des Hauts de Seine ; Leclercq Philippe, GA 54 / FASE, tête de liste du Front de Gauche aux régionales en Lorraine ; Lemaire Gilles, Membre du bureau d’Attac France ; Liot Dominique, Syndicaliste CGT ERDF-GRDF, Robins des Bois de l’Energie, FASE ; Lombardo Aurore, ATTAC ; Marchal Thierry, Parti de Gauche ; Martelli Roger, Communistes unitaires ; Mécary Caroline, Co-présidente de Copernic ; Mélenchon Jean-Luc, Député européen, PG ; Mérieux Roland, Les Alternatifs ; Monsillon Gilles, Alter Ekolo, FASE ; Montebourg Arnaud , Parti socialiste ; Perreux Jacques, Vice président du Conseil général du Val-de-Marne, Europe écologie ; Petit Jean Yves, Vice-président du conseil régional PACA - Les Verts / Europe Ecologie ; Peu Stéphane , Maire-adjoint à Saint-Denis ; Ralite Jack, Sénateur ; Ramaux Christophe, Economiste ; Reversat Andrée, Europe écologie - Les Verts ; Rivault Serge , Parti de Gauche ; Rivière Alain, Université Populaire de Toulouse ; Ruiz Jean-Michel , Secrétaire départemental du PCF du Val d’Oise ; Semeriva Pierre, Vice Président Communauté Urbaine de Marseille Provence Métropole ; Stierlin Philippe, Syndiqué CGT - Energie, Communiste unitaire ; Tanvez Armelle, Cadre dans la Fonction publique territoriale ; Thomas Dominique, Consultante ; Tourrette Philippe, Instituteur spécialisé à la retraite, militant CGT, Attac ; Veber Nicole, Institutrice retraitée ; Villiers Claire, Alternative citoyenne ; Ysebaert Patrick, Militant SNEP Aix Marseille ; Zarka Pierre , Communistes unitaires

 

 

Pour signer l’appel : http://www.referendumretraites.org/spip.php?article2

 

Photo Flickr-cc : enveloppe de vote par alainalele (http://www.flickr.com/photos/alainalele/ )

Tag(s) : #Sécurité sociale - Retraite

Partager cet article

Repost 0